Association Recyclage Papier + Carton

Le contrat-cadre permet l'existence d'une solution solide, volontaire et relevant de l'économie privée, qui règle de façon transparante le financement de l'élimination du vieux papier pour les communes. Le contrat-cadre est honoré d'un côté par les associations des villes et des communes et d'un autre côté par trois fabriques de papiers et le groupe des entreprises éliminant le papier. Ces derniers portent le poids initial ce qui peut déboucher sur cette "solution d'assurance"en temps de prix bas du vieux papier.

Cela a conduit à la question suivante : "Que font en fait les autres associations de la chaîne du papier, qui ne se trouvent pas directement obligés, en tant que contractant, dans ce processus d'élimination du vieux papier ?" Ont-ils un rôle et si oui, lequel ?

A l'occasion de l'Assemblée générale du 14 mai 2007, il a été posé la question de savoir si l'association STAR (Swiss Team für Altpapierrecycling/ Equipe suisse pour le recyclage du vieux papier) devait être dissoute ou si les membres de l'association seraient prêts à soutenir l'oeuvre du contrat, en partie sous forme d'une contribution financière aux coûts administratifs de la solution du contrat-cadre, en partie sous forme d'un soutien à ses idées dans le cadre de leurs possibilités.

Il a été répondu affirmativement à cette question. L'ancienne association STAR pouvait ainsi être rebaptisée Association Recyclage Papier + Carton et être pourvue d'une nouvelle mission. La plupart des anciens membres (surtout les associations) sont restés fidèles à la nouvelle assoiation. On est unanime sur le fait que l'élimination du vieux papier concerne tous les partenaires de la chaîne du papier. Il ne doit pas s'agir uniquement d'un soutien des idées, il y a aussi suffisamment de points d'ancrages pour des mesures concrètes.

Par exemple, au cours de leur travail et dans le cadre de ce qui leur est possible, les concepteurs peuvent porter leurs efforts sur un produit qui soit le plus recyclable possible. Plus un produit est recyclable moins il comprend de matériaux impropres et plus le nettoyage et le traitement des fibres secondaires en est facilité, et, par voie de conséquence plus le volume du cycle des fibres secondaires s'en trouve accru. C'est pourquoi le choix d'une encre, d'une colle, d'un additif est absolument décisif dans la fabrication d'un produit fini. Il n'y a que par un dialogue entre tous les intervenants dans la chaîne complète du papier qui puisse conduire à des résultats optimisés. En fin de compte, ce mode de pensée est aussi une aspiration de la protection de l'environnement intégrative.